CM du 11 avril 2016 Compte Administratif Lotissement de Soeix, une fausse bonne idée…

Nous venons de constater lors des votes des CA des régies lotissements combien vos méthodes sont critiquables.
Nous nous sommes dès le début opposés au lotissement de Soeix, il porterait atteinte au Lycée agricole, il est contraire à la priorité que doit conduire la ville en matière d’habitat sur une longue durée et qui reste la densification de la ville avec la requalification de l’habitat en centre ville, il est contraire aux principes des territoires à énergie positive, car source de gaspillage énergétique ce qui ne manquera pas d’handicaper votre dossier de candidature.
D’ailleurs ce BP ne présente sans aucunes recettes, à part l’emprunt que vous avez contracté, comment mieux dire que vous n’envisagez pas sa réalisation en 2016 contrairement à vos promesses.
Mais après tout tant mieux que vous perceviez par vous même que ce que nous vous avions dit sur cette opération est une réalité.
Vous voulez dessiner un centre ville comme l’enfant dessinait un mouton, mais un centre ville ne se crée avant tout que par la densité des Habitants. Tous les centres des villes moyennes de France souffrent d’ avoir été désertés depuis les années 60 par leurs habitants qui trouvaient en périphérie de meilleurs conditions de vie familiale.
L’impératif de stopper radicalement la consommation d’espaces agricoles et de revivifier les villes remet au centre de l’action des collectivités l’objectif de provoquer un retour des habitants en ville. Enorme challenge qui impose la persévérance dans un temps long, de l’argent et un travail de professionnels pour inventer ce nouvel habitat en ville qui ne peut se satisfaire d’opérations qui se contentent de « relooker » l’habitat du 19eme siècle.
Ici , dans un contexte de très faible pression immobilière c’est encore plus difficile, raison de plus pour ne pas se disperser et en faire une unique priorité.
Ce lotissement, fausse bonne idée, non seulement vous empoisonne désormais l’existence et heureusement que n’avez pas commencé la viabilisation qui vous aurait plongé dans un fiasco financier.
Alors, comme nous sommes entre nous ce soir, nous vous proposons notre aide pour vous sortir cette épine du pied, prenons la décision à l’unanimité d’abandonner ce projet pour mieux nous reconcentrer sur la priorité unique du centre ville.
Proposons au Lycée de Soeix de remettre ce terrain à leur disposition avec pourquoi pas à terme une vente qui consoliderait l’outil de l’exploitation agricole de ce centre de formation des jeunes agriculteurs.
Renoncer en la matière, est avant tout un signe d’intelligence et de lucidité.

Retrouvez l’intégralité des échanges sur oloronuneautrevoix