CM du 21 décembre 2015 EPFL, un projet risqué pour la ville sans engagements clairs.

Les EPFL (Etablissement Public Foncier Local) ont été crées pour permettre aux collectivités de mener à bien leurs projets, d’aménagement ou de logements, en intervenant dans un secteur concurrentiel pour y imposer une forme de régulation sur l’affectation des espaces et sur les prix. Très utiles dans les zones à forte tension là ou la demande dépasse de loin l’offre (ex: Côte basque) ils le sont moins dans les zones sans tension dans lesquelles les investisseurs privés ne se bousculent pas. C’est ce qui avait conduit une grande majorité des maires de la CCPO à considérer qu’ils ne voyaient pas l’intérêt d’y adhérer, car vu les surfaces constructives disponibles et le prix de l’argent, ils pouvaient conduire leurs projets sans problèmes et sans payer de portage ni instaurer une taxe, même faibles sur les ménages.
Autres temps autre mœurs, nous voilà maintenant membres de l’EPFL
Ce soir vous nous proposez une première utilisation de cet outil.
D’abord, vouloir aménager cet espace (ancien établissement Césame au jardin public) reste un objectif que nous partageons, l’opposition ne doit pas empêcher de rester cohérent, nous nous étions intéressé à ce bâtiment et à cet aménagement nous n’avons pas changé d’avis, c’est intéressant pour la ville.
Reste que sauf à ce que vous nous informiez, on ne voit pas qui pourrait en être l’acquéreur autre que la ville, existe t’il des demandes privées? et surtout nous ne pouvons pas justifier cette acquisition par un projet finalisé financièrement.
En méconnaissance d’un projet adossé à un plan financier et à des engagements clairs, engager ce soir la ville à acheter dans les 4 ans qui viennent, représente un risque financier que nous considérons inutile à ,ce stade puisqu’il pourrait être levé si nous avions connaissance du projet, de ceux qui le mèneront de ceux qui le financeront.
Le pris 280000€ témoigne si besoin en était, de l’état du marché immobilier sur Oloron quand on connait le prix qu’en voulait le propriétaire il y a seulement 4 ans.
A ce prix doit s’ajouter celui de la démolition qui ,comme vous le laissez entendre sera couteux, renseignement pris à bonne source entre 150 et 200000€. Qui en prendra la charge.? On ne sait pas.
Alors en conclusion, si nous sommes d’accord sur l’objectif, trop d’incertitudes à ce stade, nous amènent à nous abstenir.

Retrouvez l’intégralité des échanges sur oloronuneautrevoix