Dernier budget du mandat, la prime d’assurance masque opportunément l’échec du pact financier du maire d’OLORON

CONSEIL MUNICIPAL 10 avril 2019

Compte de Gestion   et     Compte administratif     

 

Compte de Gestion

Le compte de Gestion qui nous est présenté est le travail du Trésorier municipal que nous remercions, lui et ses équipes pour le travail réalisé. Nous remercions aussi les services financiers et administratifs de la commune pour la qualité du travail qu’ils ont réalisé en amont.

Ce Compte de gestion retrace les opérations budgétaires en dépenses et en recettes selon une présentation analogue à celle du Compte Administratif que nous analyserons dans quelques minutes.

Nous n’avons pas constaté de distorsions visibles entre les deux documents : ce compte de gestion par définition présenté a la Chambre Régionale des Comptes, et le Compte Administratif à propos duquel nous souhaiterons obtenir quelques explications relatives à l’analyse financière qui en est extrapolée.

Nous approuvons donc ce Compte de Gestion comme nous approuverons d’ailleurs les Comptes de Gestion relatifs aux Budgets annexes qui vont suivre.

 

 

 

Compte Administratif Budget Principal

Le moment est venu après la clôture de l’exercice budgétaire 2018, de rendre compte des opérations budgétaires que vous avez exécutées tant pour le Budget principal que pour les Budgets annexes.

Le Compte Administratif est le seul document budgétaire qui nous permet de mesurer l’adéquation entre les intentions affichées et les actes.

Le CA est aussi un indicateur objectif de la situation financière de la collectivité ; un indicateur  qui permet de définir à quel niveau financier la Commune peut situer son ambition dans l’élaboration d’un Budget prévisionnel sincère que vous soumettrez au débat dans un moment.

Comme ce Conseil risque d’être un peu long vu le nombre important de dossiers proposés, je vais aller à l’essentiel.

A partir des chiffres du compte administratif vous exposez à nos concitoyens une analyse financière du budget communal qui vous entraine à vous parer de résultats particulièrement positifs. Comme quoi on peut chanter faux en interprétant des des notes justes.

 La qualité d’un CA s’examine en particulier par la capacité à faire ressortir des marges financières conséquentes dans le fonctionnement de la collectivité. Ces marges issues de la balance positive entre recettes et dépenses représentent la première étape dans le financement des projets municipaux.

L’importance de cette épargne rassure les banques quand l’emprunt s’avère nécessaire et vous l’avez vérifié lorsque l’adhésion à l’Agence France Locale  en 2014 n’a été rendue possible que par la qualité de la situation financière que nous avions rétablie avec je le rappelle une épargne nette restaurée a plus d’un million d’€., en partant de quasiment rien et plombés par un ratio de désendettement de 19ans.

Vous aviez connu bien mieux comme dot dans la corbeille d’un nouveau maire! 

Dans votre analyse financière vous  affichez une Epargne brute de 2,4M€ et une Epargne nette, celle qui véritablement représente notre capacité d’autofinancement, de 1,3M€ .

C’est une annonce  plutôt positive et pour tout dire, c’est la moindre des choses après la facture que vous avez infligée aux familles Oloronaises et aux entreprises locales de notre ville.

Plus de 600000€/ an ponctionné sur les entreprises uniquement Oloronaises , autant de moins pour leurs salariés ou pour leurs investissements et seulement la moitié affectée au budget Navettes.

750000€/an retiré au pouvoir d’achat des familles Oloronaises par la suppression des abattements fiscaux que vous avez infligée de connivence avec le Président de la Communauté des Communes. 450000 pour vous 300000 pour lui, uniquement sur les Oloronais.  Mais cela ne vous empêche d’oser écrire dans votre éditorial que vous n’avez pas augmenté les taux sous entendu aux ignorants je n’ai pas augmenté les impôts!  je le redis avec force, mis devant ce choix à faire à peine arrivés à la mairie, nous y avions renoncé avertis de l’injustice qu’il représentait au vu de l’étude d’impact sur les familles que nous avions fait. Je constate que vous n’avez pas craint, vous et votre 1er adjoint président de la communauté de communes de cumuler Hypocrisie et injustice.

En conséquence, il n’est donc pas  surprenant que l’épargne augmente et que en cette veille d’élection elle soit même légèrement supérieure à celle que nous vous avons laissée.

Malheureusement pour notre ville la vérité est étrangère à votre discours et je suis désolé de voir que vos vieux démons vous reprennent.

Pourquoi vouloir encore une fois tromper nos concitoyens? Pourquoi ne pas vouloir tenir compte de la préconisation de la chambre régionale des comptes qui dans son rapport de 2013 demandait à la ville de neutraliser les recettes exceptionnelles pour établir la vérité sur sa situation financière?

A l’époque elle faisait référence à la prime d’assurance de l’incendie Carçabal qui était venu gonfler opportunément le CA 2007, aujourd’hui vous recommencez avec la prime de 860000€ de l’assurance pour la reconstruction des tribunes du stade.

Si je peux vous reconnaître une qualité c’est la constance dans le maquillage de vos analyses financières.

Alors quelle est la réalité de la situation financière de notre commune si nous lisons ce CA 2018 avec les lunettes de l’honnêteté?

Une épargne nette de 360000€ et non pas les 1,3M€ que vous osez afficher. En clair 4 fois moins!!

Un ratio de solvabilité de 8,5 ans et non pas de 4,5 années que vous voulez faire croire, deux fois plus.

Au total, une facture démesurée sur le dos des familles et des entreprises pour un résultat aussi pitoyable que préoccupant pour l’avenir de notre ville.

Comment comprendre que personne dans votre majorité ne réagisse devant un tel travestissement de la réalité financière que tout le monde peut lire à travers ce compte administratif?

Etes vous si tétanisés par les élections a venir que vous acceptez de croiser les regards des Oloronais qui savent désormais que vous leur mentez?

En tous cas, nous ne vous suivrons pas sur ce chemin. Nous avons démontré que nous avons toujours dit clairement ce que nous faisions en matière de budget et de fiscalité locale, en allant l’exposer à portée d’engeulade dans les quartiers.

Vos comportements en la matière nous sont totalement étrangers.

Nous vous laissons les assumer et nous votons contre ce compte administratif dont l’analyse financière est une tromperie inacceptable.