Le pacte financier ? Une grande illusion !

Budget primitif 2019

Ce budget 2019 a un immense avantage, on ne mesurera les écarts entre l’affichage et la réalité que au compte administratif 2019, mais entre-temps une élection municipale sera passée sous les ponts.

Néanmoins, à la lecture de votre budget primitif deux réflexions viennent immédiatement en tête.

Rien de changé dans votre politique budgétaire, toujours la même incapacité à dégager un excédent de fonctionnement de nature à doter la ville de réelles capacité d’investissement hors emprunts.

Un équilibre atteint, encore, par le biais d’une ligne de recettes exceptionnelles, en très forte augmentation (465 000€) dont on ne connaîtra la réalité que au CA 2019, et une utilisation dans le budget général de la moitié de la taxe transport (300 000 €) un report de 4 78000€ dont nous dirons ci-après notre position.

Sans prendre de risques, on voit bien quelle sera la situation budgétaire de notre ville début 2020 quand fleuriront les prospectus de réclame électorale et que les outils numériques colporteront les promesses et les projets, sans parler des fausses informations.

Une dette qui compte tenu de ce que vous annoncez sera revenue à 14M€ en dépit e vos annonces de désendettement, à laquelle il faut rajouter les sommes à payer à l’EPFL Béarn,

  • 530 000€ contractés en 2015 et 250 000€ contractés en 2016.                      Soit 780 000€ de dette en plus. Enfin les chiffres de la dette montrent que contrairement à vos déclarations vous n’avez fait aucun effort réel de désendettement et que vous serez fin 2019 avec une dette plus importante que en 2014, mais avec des moyens en diminution pour la payer. Une épargne brute que vous affichez à 1 700 000€ mais qui est abondée par 465 000€ de recettes exceptionnelles et par un report de l’excédent de 2018 de             478 000€.

N’oublions pas les incertitudes exposées par Michel Adam en recettes sur la subvention TEPCV.

Ce report d’excédent nous l’affecterions au budget d’investissement dont la faiblesse caractérise votre gestion nous le voyons plus loin.

Sur ces bases qui pour nous sont celles de la réalité, nous aurons fin 2019 une épargne brute de 761 335€ et compte tenu de la charge de la dette, une épargne nette négative.  

C’est un profond désaccord entre nous sur votre présentation budgétaire, nous verrons ce que dira le Compte Administratif 2019.

Un investissement par habitant de 293€ c’est -28% par rapport à la moyenne de la strate, pour mémoire la moyenne de notre mandat était de 503€/ Habitant soit 7% au-dessus de la moyenne de la strate. De plus, votre taux de réalisations inférieur à 50% relativise les listes d’annonces.

En clair et si nous allons à l’essentiel, une mauvaise situation financière malgré, nous l’avons démontré maintes fois ici, un matraquage fiscal tous azimuts sans précédent et des recettes de ventes autour de 3,5M€.

 La communication a pris le pas sur l’action, votre gestion, malgré la facture infligée à nos concitoyens a affaiblit les moyens de notre collectivité par manque de rigueur, c’est comme cela que malheureusement, vous faites une ville réduite, non pas aux acquêts mais aux caquets.